Aller vers le site forum.dofus.com

No flash

[Event] Semaine "festive" d'halouine, Le Comte de la Crypte, Event X Force
199
Damballa (Hel Munster)
X Force
Rotisseur de Serpiplume Rotisseur de Serpiplume
* * Inscrit depuis le 26/08/2008
posté 05 Novembre 2012 - 09:34:36 | #1
[Event] Semaine "festive" d'halouine, Le Comte de la Crypte


Rappel des règles instaurées pour la participation:
~ Tous les formats d'histoires sont acceptés (Vidéos, narration auditive, Histoire sur papier etc ) tant qu'il est possible d'en avoir un exemplaire via ce forum.
~ L'histoire doit être inspirée de Dofus, de ses lieux, personnages( PNJ comme joueurs).
~ Nous demandons un minimum de "fairplay", ne faites pas participer vos mules!


Les délibérations auront lieu le Dimanche 11 Novamaire, à midi, les cadeaux seront distribués à partir de 16 heures.
Le gagnant se verra remettre la Dragodinde en Armure de Lord-Spoon.

Nous attendons avec impatience vos histoires à faire dormir debout!
 


Ce message a été modifié par lemecaufondagauche - 05 Novembre 2012 - 11:30:25.
188
Shinjo (Hel Munster)
X Force
Etouffeur de Koulosse Etouffeur de Koulosse
* * * * Inscrit depuis le 01/05/2008
posté 08 Novembre 2012 - 20:26:21 | #2
Avant de commencer ! : Ceci est une fiction, je vous demande donc de croire aux propos invraisemblables et incohérents avec le background s'il en est, le temps d'une histoire

Il fait déjà nuit sur Amakna. La nuit du 30 Octolliard est animée malgré l'ombre de la malédiction d'Halouine qui plane. De joyeux enfants, déguisés comme les plus grands gardiens de donjons du Monde des Douze s'agitent, réclamant des Shigekax en toquant aux portes du village. Ici vient un Maître Corbac, là un Boostache....il n'y a vraiment que lors de cette nuit qu'on peut voir un Bworker danser et manger des Sukettes. Sur la place du village s'installe un étrange personnage. Assez massif, il est presque intégralement recouvert, on ne peut voir de son visage que la forme, le reste est caché par l'obscurité. Malgré l'animation de la place du village, l'inconnu fait sensation et tous le regardent avec des yeux curieux. Il se dresse alors et clame d'une voix rauque "Amaknéens, Amaknéennes, laissez moi vous conter ce soir, puisque les circonstances s'y prêtent, l'étrange histoire de Franquecheutaïne, la créature la plus redoutée du Monde des Douze ! Libre à vous de croire à sa légende mais ne vous avisez pas d'en rire ! Qui sait s'il n'est pas parmi l'assistance ?"
Ces propos énigmatiques jettent un froid sur le village, mais le mystérieux conteur a réussi à captiver tous les villageois. Il entame alors son histoire....

Partie I : Sombre nuit

La nuit était déjà tombée sur Bonta. La lune était déjà là, astre blanc dans le ciel noir, et sa lueur baignait les rues de la Cité Blanche.
Malgré l'heure tardive, le soldat Franque était encore assis devant la Milice, son cerveau cultivant une idée qui, en germant, allait produire une énorme catastrophe...
Ayant sans doute déjà dépassé le demi-siècle, Franque était un homme fin, assez grand, et chauve, ce qui n'en faisait pas l'homme le plus respecté de la Milice Bontarienne. "Face de Bwork Mage !" était une des railleries les plus populaires dans les rang. Le manque de respect à son égard expliquait sans nul doute le fait qu'il n'ait jamais été promu malgré ses nombreuses années de service.
On pourrait croire que les pires infamies sortent du cerveau (ou parfois de la bouche..) des Brâkmariens mais la preuve était faite que l'habit ne faisait pas le Iop, dans le cas présent en tout cas.
Pour accomplir son noir dessein, Franque avait fait appel à un mage des Landes de Sidimote, qui n'allait plus tarder. Fils de Sram, de Xélor, ou peut-être même des deux, Cheutaïne était loin des tours de magie pour enfants de Davi le Riz.

Les douze coups de minuit sonnèrent, et c'est l'heure que Cheutaïne choisit pour entrer dans la salle réservée Franque.



-Alors Franque, vous m'avez demandé de venir ? entonna t-il, presque comme une chanson
-J'espère que vous n'avez parlé de notre entrevue à personne, je tiens à ce que mon projet reste secret jusqu'à son aboutissement, répondit Franque gravement.
-Evidemment que j'ai gardé ça secret, vu le prix que vous me promettez....toutes vos économies y sont passées non ?

Franque commença alors l'explication de son projet.
-Les troupes brâkmariennes recrutent en secret dans la ville d'Astrub, en Amakna et même à Sufokia, avec l'apparition des disciples d'Oktapodas. Nous sommes en danger et les abrutis qui servent de généraux ne sont au courant de rien. Heureusement, j'ai eu une idée qui nous permettrait de contrer l'assaut ennemi, mais pour cela, j'ai besoin de vos compétences magiques....
-Oui oui, laissez tomber le préambule, qu'attendez vous de moi ? l'interrompit Cheutaïne
-M'y voici : l'idée serait de créer un Super Soldat...
-Vous radotez ! On a déjà fait ça sur Captain Amakna il y a quelques années !
-Laissez moi finir ! Bien plus puissant que Captain Amakna ! Laissons tomber ces sérum et toutes ces bêtises de scientifique ! Notre soldat sera fait de cadavres ! Mais pas n'importe lesquels. Vous allez m'accompagner maintenant au Cimetière de Bonta, nous allons déterrer les plus illustres soldats de la cité blanche, et vous m'aiderez à ramener à la vie ce puissant assemblage. Après cela, Amayiro ne pourra plus faire semblant de ne pas me voir, je serai promu à la place qui me revient de droit !

Les deux hommes, nouvellement associés se dirigèrent vers le Cimetière à pas de Mulou. Franque se montra bien moins fougueux lorsqu'il s'agit soudain de toucher du mort, et Cheutaïne, plus rodé à ces pratiques "Cheutaniques" fit tout le travail, le soldat se contentant seulement de lui désigner les tombes qui l'intéressait.
-J'imagine qu'il ne faut pas compter sur vous pour l'assemblage, même si je pense fortement que vous devez être doué en couture. Retrouvez moi demain aux alentours du Zaap de Sidimote. Nous procéderons ensemble à la naissance de la créature.

A la date promise, Franque se hâta de se rendre au lieu convenu. Le vieux magicien, encapuchonné, l'attendait près d'un arbre mort.
Ils cheminèrent jusqu'au bas de la Tour de Gisgoul. La pluie vint lentement, et ce que les deux "associés" prirent pour une simple averse se transforma subitement en orage. Ils se hâtèrent et entrèrent dans la cabane de Cheutaïne, dissimulé dans un amas de vieux arbres.
-Bienvenue dans mon humble demeure, Franque !
Le magicien avança vers une table, sur laquelle un drap semblait dissimuler quelque chose. Franque ne put retenir l'énorme frisson qui le parcourit, lorsque Cheutaïne lui montra la créature.

-Elle vous plaît ? demande t-il sur un ton sinistre..

A suivre...

Partie II : La naissance

Franque était au bord de la nausée. Face à lui se trouvait sur une table ce qui faisait la pire chose que ses yeux n'aient jamais vus, et la vie de soldat n'était pas faite de Bisouglours. La tête de la créature semblait faite d'au moins trois personnes différentes, dont un Sadida et un bout de crâne qui suggérait un Sram, à moins qu'il ne restât que des ossements d'autres soldats. Toujours est-il que l'amas de cadavres n'était pas fait pour élever des Bwaks au Chanil d'Amakna.

-Ne faites pas l'enfant, vous n'allez pas vomir sur ce chef d'oeuvre ! Nous allons maintenant le réveiller ! dit Cheutaïne en achevant par un rire sardonique.
Avant que Franque n'ait pu dire mot, le vieux mage s'avança vers la créature, murmura quelques paroles inaudibles, et plus encore incompréhensibles pour des oreilles "profanes".
Il acheva par de grand gestes qui ressemblaient presque à une danse qui faisait fureur en Amakna, le "Glourmand Style" mais ces mouvements là n'étaient sans doute pas faits pour des flashmaubes. L'orage s'amplifiait au dehors et et amplifiait également l'angoisse de Franque, qui redoutait déjà son projet.
Un flash lumineux éclaira la pièce, n'étant pas dû à un éclair mais à un sort lancé par Cheutaïne. La créature bougea d'abord un semblant de doigt, puis deux. Elle s'agitea en quelques soubresauts avant d'ouvrir son unique oeil, l'autre étant un orbite de Sram.
Franque recula subitement, tandis que la créature se releva et articula ce qu'il voulait comme un mot mais qui n'était qu'un laborieux râle "F...faaa...faaaaiiimmmmm" mais Cheutaïne comprit tout de suite et lui apporta de la viande crue, que le monstre se précipita d'engloutir, comme s'il n'eût pas mangé depuis la naissance d'Allister. Franque peinait à lever les yeux vers ce dont il avait ordonné la création, et ses regrets s'agitaient dans son esprit.
-Il faudrait lui donner un nom. Que diriez vous de l'appeller Franquecheutaîne ? dit le magicien en un sourire presque sarcastique.
-Appellez là comme vous voulez, laissez tomber ce projet ! Prenez votre argent, je suis allé trop loin et je ne veux pas de ce.... de cette immonde chose ! dit Franque en tremblottant, mais en étant ferme, on aurait dit le Roi Gelax.
Et il partit précipitamment sous l'orage, enfourcha la Dragodinde de Cheutaïne qui était au bord de la squelettisation et partit dans la nuit.

Partie III : L'abandon

Cheutaïne tâta brièvement la bourse de kamas que Franque lui avait jeté avant de s'en aller et la posa sur la table. Il s'approcha de Franquecheutaïne, le considéra de haut en bas et le regarda droit dans l'oeil. Le monstre regardait l'étrange personnage d'un air dubitatif avant, soudainement, de l'attraper par le cou tout en criant furieusement. Cheutaïne, surpris, ne tenait quand même pas à finir les os broyés et lança un sort qui mit son "adversaire" à terre. Malgré sa petite taille, sans doute avec l'aide d'un sort, il le fit léviter et le jeta au dehors. "Les Bworks ne devraient pas tarder à lui faire la peau" se dit-il en claquant la porte.
Il n'avait pas totalement tort, puisque un groupe de Bwork encercla Franquecheutaïne en hurlant rageusement. L'un d'entre eux sauta sur lui, mais sa riposte fut bien dure, et il l'éclata contre le sol avant de se charger de ses comparses. Il usait à la fois d'une force surhumaine et de quelques sorts de disciples de tous dieux. Il fut sûrement fait d'un guerrier Sacrieur puisque il régénéra ses quelques blessures très rapidement.
Les jours suivants il erra sans but dans les Landes de Sidimote. Il ne possédait pas la parole mais une conscience malgré tout, et son abandon rendait sans aucun doute son âme bien meurtrie.

Il échoua un jour dans les Landes de Cania, et vit au loin une maison entre les rochers et s'en approcha prudemment. Elle semblait habitée, et le monstre, par instinct, sinon de survie, au moins de discrétion, se cacha dans une cavité rocheuse non loin de l'habitation et l'observa longuement. Ne tardèrent pas à en sortir des éclats de voix, et, curieux, Franquecheutaïne s'en rapprocha. A coté se trouvait une charrette, et jugeant que ce pourrait être un abri confortable, il se cacha sous un drap qui y était posé.
Dans la petite maison vivait un vieil homme et ce qui semblaient être son fils et sa fille. Le fils sortait souvent en compagnie de sa soeur, sur une Dragodinde, sans doute pour aller à Bonta la matin, et ne rentraient qu'à la tombée de la nuit. Le vieillard quant à lui, restait chez eux pendant ce temps.



Partie IV : L'apprentissage

Lorsqu'ils étaient à la maison, les enfants du vieillard lisaient à leur père des livres et parchemins des plus grands auteurs du Monde des Douze, tels Guy le Blop Passant, ou le Zobal écrivain Vic Tortorugo. En écoutant tant de belle littérature, Franquecheutaïne apprit chaque jour un peu plus, et su s'exprimer à la perfection en plusieurs semaines. Fort de la compréhension du langage, il apprit également lors d'une conversation qu'il entendit que le vieillard était aveugle. Ne tarda pas à germer dans son esprit un plan qui lui permettrait de faire la connaissance de la famille qu'il connaissait déjà plus ou moins.
Un jour où les deux enfants du vieil homme étaient sortis, il décida d'aller à la rencontre du père. Il toqua à la porte.
-Entrez ! cria le vieillard.
-Bonjour monsieur, je ne vais pas y aller par quatre chemins, j'ai besoin de votre aide.
-Allez y mon garçon, quel est votre problème ? demanda le vieil homme, curieux.
-Depuis ma naissance mon aspect difforme a fait que j'ai été rejeté par mes propres créateurs. J'ai échoué près de votre maison et elle fût mon seul refuge, voilà plusieurs mois que je me suis établi ici.
Franquecheutaïne tût bien sûr les véritables raisons de sa difformité et le vieillard, touché par son histoire, l'invita à rester et ils discutèrent jusqu'à la tombée de la nuit.
La créature oublia complètement le retour des enfants de son interlocuteur, et fut pris de court lorsqu'ils rentrèrent.
Le fils entra le premier et ni une ni deux, tira son bâton de sa ceinture et frappa violemment Franquecheutaïne sur le crâne. Avant que le jeune homme, sans doute un Féca, ait pu l'attaquer à nouveau, le monstre s'échappa et décida de ne pas riposter.
Il erra toute la nuit dans la Plaine de Cania. En son esprit ne germa plus dès lors la soif de paix et la haine qui lui avait été vouée quelques heures plus tôt lui avait insufflé une haine, mais plus violente encore, une haine contre ses créateurs mais aussi contre le monde dans lequel il avait vu le jour. Il décida dès lors de se venger de ceux qui lui avaient donné la vie et pris la route vers les Landes de Sidimote.

Partie V : La vengeance

Il atteint le lendemain soir la maison de Cheutaïne. Comme le jour où tout avait commencé, un orage s'abattait sur les Landes et le ciel était zébré d'éclairs. La créature passa les cérémonies et abattit la porte d'un coup de poing rageur. Le vieux magicien était affairé sur ce qui devait faire office de table d'opération, et lâcha tous ses instruments d'un coup, qui s'abattirent sur le sol dans un cliquetis métallique.
-Tiens, ne serait-ce pas là le bafouilleur ? Tu es venu chercher la fin de ton horrible existence ? dit Cheutaïne d'un ton moqueur, mais ne s'attendait néanmoins pas à ce que la créature réponde...
-Non, je suis venu chercher votre fin à vous ! Vous m'avez créé dans vos seuls intérêts et n'avez jamais pensé à ce qu'il pourrait m'arriver. Vous êtes le monstre ici et je vais vous faire regretter de m'avoir créé.
Le mage lança un sort sur Franquecheutaïne mais aucun effet ne se produisit.
-Vous ne savez même pas que je suis insensible à tous vos petits tours de magie, vous auriez peut-être dû vous concentrer un peu plus !
La créature s'avança vers lui et le souleva en l'étranglant.
-Où est mon autre créateur ?
Cheutaïne, le souffle coupé, articula péniblement "Mi...lice...Bont....aaaa"
La créature le rejeta sur le sol et s'apprêtait à partir lorsque le mage, resté dans son dos, lui assena un violent coup de marteau sur le crâne. Franquecheutaïne enfonça sa main dans son ventre et arracha ses viscères rageusement, avant de le laisser pour mort sur le sol. Il posa les yeux sur ce à quoi s'attelait le vieux magicien et vit un autre assemblage de cadavre. Il le regarda et s'agitaient en lui des pensées d'incompréhension. Pris de compassion pour ce qui aurait pû être son "frère" en quelque sorte, il le détruisit. Il chercha des documents sur son autre créateur et ne tarda pas à trouver son nom dans les papiers de Cheutaïne, puisque Franque lui avait envoyé une lettre pour le faire venir. Il prit quelques vêtements et sortit de la maison et lança un sort de feu qui la consuma, malgré la pluie qui s'abattait sur les Landes.
Il prit dès lors la route de Bonta.

Partie VI : Franque

Deux jours plus tard, Franquecheutaïne atteignit le Bois de Litneg. Le chemin avait été pénible et il dû se nourrir de Kanigrous et de Mulous sur la route. Sa haine grandissait à chaque pas vers la fin de sa vengeance.
Les entrées étaient gardés par des miliciens armés et la créature décida de s'infiltrer à la nuit tombée. Il attendit la relève de la garde et pendant que le champ était libre, il escalada le rempart en pierre et continua sa route sur les toits.
Seules les grandes allées étaient surveillées. Franquecheutaïne descendit d'une maison et continua son chemin vers la milice sur le sol, à la faveur de l'obscurité que faisait la nuit.
La chance lui sourit puisque l'entrée de la Milice n'était surveillée que par un seul garde. Il s'en approcha discrètement, couvert par les vêtements qu'il avait volé chez Cheutaïne et fit mine de vouloir demander un simple renseignement au garde. Celui-ci ne semblait pas très expérimenté et la créature n'eût aucun mal à lui soutirer l'information qui l'intéressait, avant de le supprimer et ce silencieusement.
Il partit à l'adresse indiquée par sa dernière victime..

Partie VII : La fin

Franque habitait le Quartier des Bouchers. Belle ironie, pensa Franquecheutaïne. La maison de l'intéressé était marquée du numéro 32, et, le quartier étant complètement endormi à cette heure tardive, il n'eût aucun mal à entrer, non sans bruit néanmoins, puisqu'il dût défoncer la porte qui se trouvait derrière la maison.
Il monta les escaliers, ouvrit la porte de la chambre. Franque s'était déjà saisi d'un sabre, et la créature, prise par surprise, ne put éviter une violente lacération qui lui entailla le bras droit. Pris d'une rage folle, Franquecheutaïne encaissa malgré tout et plaqua son adversaire à terre.
-Ait pitié, créature ! Prend tout mon argent et va-t-en ! Pardon ! dit Franque en sanglottant.
-Tu es pitoyable, toi qui est mon créateur ! Tu ne te souviens même pas du nom de ce que tu as engendré ? Tu ne mérites aucunement ma compassion.
La suite de la nuit fût des plus sinistres, Franquecheutaïne arracha les membres de son "père" un à un, et laissa cet amas de chair sanglante sur le plancher de la chambre.

Il sortit de la cité comme il était entré, et sa vie ne fût plus qu'errance sans but.


Le conteur avait achevé son récit et tous les villageois n'avaient pas bougé d'un pouce lors de son histoire. Les enfants étaient tellement pris de peur qu'il ne touchèrent même pas aux Shigekax obtenus lors de cette soirée du 30 Octolliard.
"Mon histoire est achevée, je vois à vos visages apeurés qu'elle a fait l'effet escompté ! Je part simplement en vous rappellant que Franquecheutaïne rôde peut-être ! Qui sait de quoi il est capable désormais ?" déclara le mystérieux conteur.
De sa poche il sortit ce qui semblait être une Fée d'Artifice. Les villageois ne purent voir de lui que sa main, dont la moitié était faite d'os et l'autre de chair d'une couleur presque verdâtre, avant que celui-ci ne lance sa Fée, qui diffusa une étrange fumée grise. Quand celle-ci s'estompa, il avait disparu, laissant les villageois pantois. Ceux-ci, effrayés par l'histoire ne tardèrent pas à rentrer chez eux, ce qui acheva prématurément ce qui s'annonçait être une soirée festive.
 


Ce message a été modifié par toxic-star - 11 Novembre 2012 - 11:08:01.
106
Hurts (Hel Munster)
Materia Prima
Abonné Caresseur de Tofu
* Inscrit depuis le 06/09/2011
posté 09 Novembre 2012 - 10:48:03 | #3
Bon ca vaut ce que ca vaut hein, mais ca me faisait marrer
Sur l'air du flashbic de Bic et Bac (mondes engloutis style!)
Parce que tout le monde connait pas l'air (à tord), et qu'il est nécessaire de l'avoir en arrière-fond et de lire les paroles ci-dessous pour comprendre tout l'aspect horrifique de la chose :

Cliquez ici

C'est la gigue de Materia
La voici, la voila
La petite gigue du chat Elea
Tralala-lala-la !
Avec elle et l'enu bouffon
Materia, nous dansons
Dans la grande gigue d'Amakna
Venez avec moi !

Nous sommes des Matériens
Qui se carapatent
Nous sommes de gros malins
Donnons-nous la main…

Vers Amakna, marchons sous le vent la pluie
Tout là-bas, nous sortirons de la nuit
Et Materia, pour nous tous elle revivra
Tourneboulez, tourneboulez, la gigue de la vie
Pour Materia, nous danserons tous unis
Tout là-bas, la déesse reviendra
Et c'est ainsi que giguent tous nos amis
Dansez, chantez, chantez, dansez la gigue de la vie

Dans un donjon un peu ric-rac
Un seul truc, le coup critique
Plein de sacris c'est aussi pratique
Tralala-lala-la !
Sans nous faire trop de mourron
Materia, nous dansons
Sur une digue a Sufokia
Venez avec moi !

Nous sommes des Matériens
Qui se crapahutent
Nous sommes tous très calins
Donnez-nous la main…

Vers Amakna, marchons sous le vent la pluie
Tout là-bas, nous sortirons de la nuit
Et Materia, pour nous tous elle revivra
Tourneboulez, tourneboulez, la gigue de la vie
Pour Materia, nous danserons tous unis
Tout là-bas, la déesse reviendra
Et c'est ainsi que giguent tous nos amis
Dansez, chantez, chantez, dansez la gigue de la vie

Ca y est il y a des morts en vrac
Echec critique, c'est tragique
On reviendra, au revoir public
Tralala-lala-la !
Nostalgiques ou bien grognons
Materia, nous dansons
Notre chateau est pas loin la-bas
Entrez avec moi !

Nous sommes des Matériens
Qui se décarcassent
N'ayons plus peur de rien
Donnons-nous la main…

Vers Amakna, marchons sous le vent la pluie
Tout là-bas, nous sortirons de la nuit
Et Materia, pour nous tous elle revivra
Tourneboulez, tourneboulez, la gigue de la vie
Pour Materia, nous danserons tous unis
Tout là-bas, la déesse reviendra
Et c'est ainsi que giguent tous nos amis
Dansez, chantez, chantez, dansez la gigue de la vie

Nos iops et leur drole de physique
Rhon et ses soins magiques
L'enclos qui rapporte du fric
Tralala-lala-la !
Dans la fête et les gais flonflons
Materia, nous dansons
Spécial dédicasse à toi Québécois
Venez avec moi !

Nous sommes des Matériens
Qui se carapatent
Nous sommes des gros coquins
Donnez-nous la main…

Vers Amakna, marchons sous le vent la pluie
Tout là-bas, nous sortirons de la nuit
Et Materia, pour nous tous elle revivra
Tourneboulez, tourneboulez, la gigue de la vie
Vers Amakna, marchons dans les flaques de pluie
Tout là-bas, on sauvera Materia
Et que la vie nous garde bien tous unis
Tourneboulez, tourneboulez, la gigue de la vie
Pour Materia, nous danserons tous unis
Attendons là, son geant wonderbra
Et c'est ainsi que giguent tous nos amis
Dansez, chantez, chantez, dansez la gigue de la vie !



Avouez ça fait peur.... Non?  


Ce message a été modifié par CydJollyRoger - 09 Novembre 2012 - 18:15:14.
Raison de l'édition : Explication du concept
135
Ignacio (Hel Munster)
Abonné Éleveur de Bouftou
* Inscrit depuis le 05/02/2011
posté 09 Novembre 2012 - 22:15:19 | #4
*Ouverture de rideau, notre conteur s'avance sur la scène*
Hum hum hum *Tousse* Bien le bonsoir Monsieur le Comte, Damoiseaux et présents a cette assemblée.


Laissez-moi vous conter l'histoire de mes voisins tous deux vivants dans un petit village nommé Astrub, deux garçons formidables débordants de vie, d'énergie et d'amour l'un envers l'autre.

Ces enfants âgés de 9 pour le jeune Iop et 12 ans pour le Sacrieur étaient seuls un soir pendant que leurs parents étaient a l'anniversaire d'un oncle Pandawa. Après une soirée a jouer au osselets avec les restes de leurs repas et a se gaver de friandises en tout genres, le plus âgé dit a son frère d'aller allumer le gelévision et de mettre Astrub TV pour regarder les informations.
Après tous les potins et la rubrique des Bouftous écrasés un flash spécial avec une énorme sonnerie et un écran rouge apparut :

"- Flash spécial ! Une Enutrofette de la quarantaine c'est échappée de la CSPPD (clinique de soutiens psychiatrique pour personnes dangereuses). Cette femme est très facilement reconnaissable étant paralysée des jambes. Elle ne reste pas moins dangereuse ! Fermez toutes vos portes et fenêtres et ne laissez personne entrer sous aucun prétexte ! Si vous apercevez la fugitive n'agissez pas seul et prévenez la Milice ! Ce fut un message de la pré...*Zap*"

- Tu as compris ? dis l'ainé a sont jeune frère. Vas fermer toutes les fenêtres a l'étage, je m'occupe du salon et de la cuisine.A peine eut'il fini sa phrase qu'ils se trouvèrent tous deux dans le noir total. Il y avait une coupure de courant générale.
- Grand frère j'ai peur !
- Ne t'en fais pas je ne laisserais personne te toucher ! Vas te cacher dans l’endroit le plus sûr que tu puisse trouver je vais rester en bas.Il obéit et alla dans sa chambre a taton.

Quelques minutes après une série de bruits bizarres et inconnu pour l'ainé retentis dans la maison.
*Poc poc ksssst* *Poc poc kssst*
- QUI EST LA ! Cria-t-il. Aucune réponse à part un bruit: *Poc poc kssst* *Poc poc kssst*
Ce bruit était inconnu pour le jeune homme il s'imaginait les pires choses et les pires scénarios.

Le bruit persistait *Poc poc ksssst*.
Soudain, l'enfant n'entendit plus rien mais vraiment plus rien.
Le courant revint, la gelévision s'alluma comme ensorcelée et mit Astrub TV.
Un flash spécial résonna et illumina la maison:

"- Flash spécial ! La "Folle rampante" comme l'ont nommé les miliciens a été retrouvée prés d'une maison d'Astrub ! Elle se trainait avec deux couteaux qu'elle plantait dans le sol et se tirait pour avancer. Cette mésaventure est terminée bonne soirée." *Zap*

- PETIT FRERE ! C'EST BON ILS L'ONT EU DESCENDS !

*Pas de réponse*

-HEHOOO TU T'ES ENDORMI ?

*Pas de réponses*

Prit des pires visions d'horreurs le grand frère courut dans la chambre pour au final ne découvrir que la dépouille de son frère éventrés sous sont lit. Les larmes coulaient le long de ses joues et sur le sol il aperçut une chose gravée dans le parquet de sa chambre. Pas de phrases pas de sens juste " Poc poc kssst" souligné du sang de son frère.

FIN.

Merci d'avoir pris plaisir a écouter mon texte. *s'incline et sort de la scène*
*Fermeture des rideaux*


199
Ayida (Hel Munster)
X Force
Pisteur de Porkass Pisteur de Porkass
* Inscrit depuis le 02/01/2009
posté 09 Novembre 2012 - 22:25:43 | #5
Bonsoir/Bonjour à tous!
Tout d'abord, je tiens à remercier les 3 premiers participants, en espérant que d'autres joueurs n'auront pas trop peur de laisser libre cours à leur imagination.

Je tiens aussi à rappeler que le gagnant remportera une Dragodinde en armure niveau 100 avec toute son énergie.
Les meilleurs conteurs seront aussi récompensés par de plus petits cadeaux surprise mais qui sauront amuser la galerie avec des artifices et des farces.

Le dernier délai pour que le texte soit validé est le 11 novamaire, à 11h45.

La liste des gagnants sera affichée à la fin de ce sujet, et les dits gagnants seront contactés en jeu dès leur connexion à partir de 16h, afin de leur remettre leurs récompenses.

Bonne soirée à tous!

PS: ne regardez surtout pas derrière vous.


173
Willos (Hel Munster)
Dreamlanders
Ancien abonné Planteur de Scarafeuille
* Inscrit depuis le 17/09/2008
posté 10 Novembre 2012 - 02:32:47 | #6
Amis du soir, bonsoir.

Je vais vous conter une histoire effrayante, que vous connaissez sans doute déjà, mais qui nous fait toujours frissonner à chaque nouvelle écoute.

Il était une fois, un serveur nommé Hel Munster.
Tous les jours, il était constamment envahi par des bots. Par des BOTS !

Fin
.

Ça fout les boules pas vrai ?


Ce message a été modifié par WillosII - 10 Novembre 2012 - 02:41:49.
Raison de l'édition : Censure du chapitre sur les modos : trop flippant.
200
Lescout (Hel Munster)
Apocalipso
Abonné Gobeur de Blop
* Inscrit depuis le 03/11/2008
posté 10 Novembre 2012 - 11:27:49 | #7
Si je pouvais, je voterais pour toi Willos !

Scout.


Ancien abonné Larve
* Inscrit depuis le 08/03/2011
posté 10 Novembre 2012 - 13:56:52 | #8
Celle la est gore attention xD !!!!!!

En 1946, dans Berlin en ruine,
une jeune femme rencontre un aveugle errant et tâtonnant
qui lui demande de bien vouloir porter une lettre à une adresse.
Charitablement, elle accepte et prend le chemin de l'adresse indiquée;
mais en se retournant, elle aperçoit l'aveugle qui s'enfuit
en courant, sans aucune hésitation, et qui disparaît au coin de la rue.
Trouvant ce comportement suspect, la jeune femme va raconter
son histoire à la police.
Peu après,les policier découvrent à l'adresse indiquée deux hommes et une femme ainsi qu'une grande quantité de viande, ce qui valait de l'or à cette époque.
Avec horreur les policiers s'aperçurent qu'il s'agissait de chair humaine. Et le texte de la lettre que la jeune femme devait remettre était le suivant:"
Ceci est la dernière livraison pour aujourd'hui."


Ancien abonné Brûleur d'Abraknyde
* Inscrit depuis le 25/09/2011
posté 10 Novembre 2012 - 15:59:48 | #9
Il était une fois , 3 petits cochons de laits qui marchaient dans le bois de litneg , près de Bonta ..
Alors qu'ils se promenaient tranquillement , Monsieur le mulou croisa leur chemin :
- Que font 3 petits cochon de laits loin de leur Don Dorgan ? questionna le mulou.
- On s' promène monsieur le mulou ! répondirent les 3 petits cochon de laits.
- Oh , vous vous promenez ? venez donc dans ma cabanes a deux pas d'ici , je vous offrirait du beur, de la confiture et même une tarte !
Les cochons se regardèrent puis acquiescèrent . Ils marchèrent pendant longtemps , longtemps , longtemps ... Jusqu’à arrivé à une petite cabane dans une clairière. Le mulou les mis a table et dit :
- Je vais chercher la tarte mes amis!
Les cochons de laits attendirent de longues heures jusqu'à entendre une voix dans la maison:
- Bonjour mes petits cochons! Je suis le meulou, gniark giark giark .... La maison est fermée , si vous voulez sortir , vous allez devoir réussir une épreuve.
Du venin de scorbute coule dans votre sang, l'antidote fait a base de sang de Nelween est caché dans la piece .. Et n'oubliez pas , les flèches indiquent là où il faut chercher ...
Le premier des petits cochon pris la parole :
- J'ai entendu parler de ce meulou .. Le dragon cochon nous en a parler .. il est activement rechercher par la milice bontarienne..
- Il a dit de que les flèches indiquaient là où il fallait chercher.. dit un autre petit cochons ..

Les trois petits cochon baissèrent les yeux , comme s'ils craignaient quelque chose, et virent un bébé xelor mort , étendu par terre..
Une flèche tracée avec du sang indiquait la tête du xelor ..
Le premier des trois petits cochons de lait compris quelque chose :
- Oh mon die.u! Il faut lui enlevé ses bandelettes.. Ceci est infâme
Le deuxième petit cochons cracha du sang ..
Le premier petit cochon , qui était a priori perspicace , dit:
- Le poison de scorbute commence déjà à faire ses effets, frère , enlève lui les bandelettes ..
- Je ne peut pas , c'est au-dessus de mes forces ... répondit-il.
- Je vais le faire alors , mauviette ! répondit le premier des trois petits cochons.

Il commença a découper les bandelettes , la peur au ventre ..
Quand la tâche fut terminée , il virent avec horreurs que l'antidote n'était pas là..
Le petits cochon qui avait craché le sang un peu auparavant , rester muet jusqu'à maintenant , bondit et sortit un couteau pour couper la tête de son frère ..
il lui planta le couteau dans le ventre pour le tuer , puis lui découpa la tête.. L'antidote n'était pas là ..
- Réfléchit , dit son frère qui n'était pas mort , comment aurait-il pu nous mettre l'antidote dans notre tête.. Ce qu'il voulait dire en montrant la tête du xelor par une flèche , c'est que nous ne trouverons l'antidote que si nous réfléchissons grâce a notre tête.
Le petit cochon qui venait de tuer son frère , écrouler par se qu'il venait de faire , décida de se trancher la gorge .. Et c'est ce qu'il fit!
Il ne restait que le dernier cochon , qui n'avait pas ceder a la panique , qui leva les yeux et vit l'antidote au plafond.. Il était trop haut pour pouvoir l'attrapé , mais si les trois petits cochons s'étaient aidés , ils auraient pu l'attrapés..
La voix du meulou retentit dans la pièce :
- Petit cochon , l'union fait la force .. Mais la désunion cause la perte..
Soudain , plus de lumière dans la pièce ... Le petit cochon commençait a mourir ..

Texte écris par Royal-Kitsou
Mp Royal-Kitsou pour vos impréssions où la récompense  


Ce message a été modifié par yzaegaZGZGEYDAZ - 10 Novembre 2012 - 18:12:54.
Raison de l'édition : orthografe
173
Willos (Hel Munster)
Dreamlanders
Ancien abonné Planteur de Scarafeuille
* Inscrit depuis le 17/09/2008
posté 10 Novembre 2012 - 23:54:16 | #10
(@Thibaultfournel : ton histoire n’est pas très RP)


En attendant, je vais vous en raconter un bien bonne (enfin je cois).


Savez-vous comme faire aboyer un chacha ?

Vous prenez un chacha vivant, et vous l’aspergez d’essence de bocage. Lancez-lui alors une flamiche et le chacha fera "WOOOOOOOOOF !"


131
Elizabeth (Hel Munster)
Materia Prima
Abonné Chevaucheur de Mufafah
* * Inscrit depuis le 16/01/2012
posté 11 Novembre 2012 - 04:00:25 | #11
En fouillant un peu dans notre coffre, à Carlos et à moi, j'ai trouvé un vieux bouquin qui me semblait être un journal intime. Comme de fait, c'était le journal de Yorona Chos Théoz, la première femme de mon mari. En le feuilletant un peu, je suis tombé sur ses derniers écrits, juste avant sa disparition. Les voici :


Voici également une photo de Yorona :

Si vous la croisez, s'il vous plait, contactez-nous.
Elizabeth Azuny



Abonné Araknophobe
* Inscrit depuis le 07/08/2011
posté 11 Novembre 2012 - 10:23:32 | #12
Petite comptine d'une soirée calme
Dans la froideur de descendre
Est-ce le bruit du grand Bazar
Ou est-ce que Djaul criait Brakmar

Y'a comme un arrière goût de larmes
Quand je parle de lui
C'était un appel aux armes
Pour nuir au bien d'autruis

Une légère envie de foutoir
Comme un désir de foutre en l'air
Toutes les âmes du désespoir
torturé dans leur chaire

Toutes les âmes du désespoire
dans leur cercueile crient : DETRESSE

A l'heure qu'il est il est trop tard
Bonta s'est éteinte
Mais comme l'aurait dit Goultard
RIen n'empeche des gobelins..

Rushu j'ai tenté de t'oubliée
Mais c'est plus fort que moi
Malgré tous tes pêchés
Moi la haine je n'connait pas

Alors dans l'ombre de ce monde
Où Rushu tient le pouvoir
moi je lance un appel immonde
Que l'on réveille le Goultard..

Tapis dans l'ombre de sufokia
Allister se tient près
La révolution est là
Deux jours apres on apprend son décès..

Et si ce texte vous a fait peur
C'est parce qu'il parle
De ce qu'on appel terreur
Alors qu'en fait ce n'est qu'un extrait de me larmes ...

Mon texte ne se finit pas sur ça
Un jour la relève sera là
En attendant ce nouveau monde
Le monde des douzes reste immonde



Le-xelot , xelor sur hel munster


177
Pindawan (Hel Munster)
Trust for Life
Abonné Lessiveur de Rat d'Égoutant
* * Inscrit depuis le 08/05/2011
posté 11 Novembre 2012 - 11:20:10 | #13
Il était une fois un mort-vivant de sram qui faisait peur , tellement peur que tous ceux qui le voyaient avait peur .


Fin


188
Shinjo (Hel Munster)
X Force
Etouffeur de Koulosse Etouffeur de Koulosse
* * * * Inscrit depuis le 01/05/2008
posté 11 Novembre 2012 - 11:29:01 | #14
Félicitations à tous les participants, je nous souhaite bonne chance à tous, j'ai adoré tout ce que j'ai lu et je souhaite vraiment à Pindawan de gagner, ce serait mérité :3


Abonné Chevaucheur de Mufafah
* * Inscrit depuis le 06/01/2012
posté 11 Novembre 2012 - 11:43:44 | #15
Oyez ! Oyez! Moi, Ashinoura éleveuse de citwouille, je vais vous raconter un soir horrible.

Le 31 Octolliard, une belle journée commençait, tout les habitants d'un petit village, prenaient leur petit déjeuner. La journée passa très vite, dès le soir Ashinoura rentrait chez elle. Elle faisait ce qu'elle faisait tout les jours : Elle se lavait, mangeait, et allait se coucher.
Mais, ce soir là, une étrange malédiction prit ses citwouilles qui devinrent vivantes, les citwouilles affamés cherchaient de la chair fraiche. Le champ, d'Ashinoura ne se trouvait point loin du village. Elle décidèrent donc, de s'y rendre. une fois arrivées, menées par leur chef, la géant citwouille, elle virent une silhouette humaine. Elle se jetèrent dessus, et la déchiquetèrent en clin d’œil. Sur le sol, coulait le sang pur et rouge de la victime. Cela, ne leur suffisait pas, elles continuèrent donc leur périple.
Des cris, surgissaient de partout et révaillaient Ashinoura d'un sursaut. Elle se précipita dehors, et découvrit le carnage. Du sang, sur les murs, au sol, des habitants qui couraient de partout. Des bras qui volaient, jusqu'au moment où, une ....................... tête arriva dans les bras d'Ashinoura...

Fin de l'histoire, à suivre.

La participation, s'élève au nom d'Ashinoura.


Abonné Araknophobe
* Inscrit depuis le 07/08/2011
posté 11 Novembre 2012 - 11:59:21 | #16
Bonne chance a tous , j'ai adoré presque toutes les histoire !!


199
Damballa (Hel Munster)
X Force
Rotisseur de Serpiplume Rotisseur de Serpiplume
* * Inscrit depuis le 26/08/2008
posté 11 Novembre 2012 - 12:01:08 | #17
Midi! Fin du concours. Début des délibérations.
Un grand merci à tous.


115
Jsuis-Opmec (Hel Munster)
No time
Abonné Larve
* Inscrit depuis le 25/02/2012
posté 11 Novembre 2012 - 12:01:54 | #18
Introduction: Sado-Invoc est un jeune Osamodas qui vivait avec une famille pauvre ... Voici son histoire

I/ LE COMMENCEMENT.
Sado-Invoc était issu d'une famille pauvre, très pauvre ... Son père (Eliptuxs) était un brave mineur, il voulait vraiment faire survivre sa famille, ils étaient fiers de lui, mais un jour il mourut d'un phénomène surnaturel dans la mine de Brakmar qui elle fut fermée après ceci.
Sa mère ne pouvant plus s'en sortir seule, Sado-Invoc décida d'aller s'entraîner au Royal Mouths afin d'acquérir un bon niveau de combat.
Une fois ce bon niveau atteint, il décida de se lancer dans le métier de mineur avec un seul objectif : Mieux comprendre la mort de son père et faire survivre sa famille.

II/ UN PHENOMENE SURNATUREL.
Ce jour là, Eliptuxs, 57 ans, usé, à bout de force était dans la mine de Brakmar, comme d'habitude en train de miner du Kobalte (ce qui lui servait a vendre) avait comme l'impression de se sentir ... Observé. Le temps était vraiment désastreux, forte pluie, vent qui soufflait très fort, de gros orages, très sombre. La seule chose qui servait d'éclairage était ce misérable lampadaire qui ne fonctionnait pas toujours et sans trop de luminosité. Ce lampadaire était allumé, il clignotait, limite sur le point de s'éteindre, Eliptuxs espérait réellement qu'il ne s'éteindrait pas. Le mineur fut désespéré vingt minutes plus tard lorsque la lampe lâcha. Lui, allant voir s'il n'y avait pas de lampe de rechange, aperçu au loin un pioche qui minait seule, sans être tenue, comme si elle était tenue par un fantôme. Effrayé, il avança prudemment pour ce qu'il se passait véritablement, mais en arrivant à côté de la pioche un visage effrayant apparu d'un coup, Eliptuxs tellement surpris recula d'un grand bond et tomba, lança une sournoiserie au visage qui avançait doucement vers lui. Le brave mineur prépara une attaque mortelle, mais il eut à peine le temps de la lançait qu'il ne vit pas arrivait la pioche de cette étrange personne en plein visage. Il mourut sur le coup, il était là, allongé par terre, le visage coupé en deux, du sang par terre et partout sur les murs, des morceaux de cerveau un peu partout ...

III/ UNE MINE FERMEE ET INACCESSIBLE AU PUBLIC.
Ce soir là, les miliciens de Brakmar ayant entendu des bruits suspect dans la mine allèrent voir ce qu'il s'était passé a l'intérieur. Arrivant sur les lieux, ils furent réellement choqués, étonnés ... Ils nettoyèrent tout et décidèrent de fermer la mine et de prévenir la famille.

IV/ LA RELEVE ARRIVE.
Sado-invoc, étant prêt à aller découvrir la mort de son père de ses propres yeux alla à la mine qui était toujours fermée. Les miliciens n'étaient pas devant, personne ne surveillait, il entra alors tranquillement dans la mine. Apercevant une porte en bois, il la poussa et la, trouva les miliciens ... Mort, coupés en deux, des boyaux partout, du sang partout, des dents encastrées dans le mur en forme du sigle de l'Ecaflip ... Effrayé, il voulut faire demi-tour, mais pas question, il faut vraiment découvrir cette mort étrange et stressante.
Arrivant plus loin dans la mine, il trouva un sac, regardant a l'intérieur il trouva là, les deux moitiés du visage de son père, son corps, tous les morceaux de cerveau, en bref tout ce qu'il restait d'Eliptuxs ... Pleurant en avançant dans la mine, il trouva la pioche de son père par terre, la ramassa et en se relevant il aperçu sur le mur du sang qui coulait sur les murs (un peu à la Amytiville).
Effrayé, et trouvant qu'il en savait déjà de trop il se retourna pour faire demi-tour et là, tomba nez-à-nez avec ce tueur, un écaflip à tête de petite fille exorcisée.
Tête effrayante, cicatrice partout, sourire qui faisait réellement peur, elle lança une pioche sur Sado-Invoc, la pioche qui a tuée son père, lui sû l'esquivée et invoqua son dragonnet rouge, le combat dura longtemps, très longtemps, le brave Osamodas ne lâcha rien et tapa à la griffe spectrale. L'écaflip tomba assomé, l'osamodas le tua ensuite par terre, prit le cadavre amoché, le sac avec son père dedans, les miliciens, retourna chez lui et expliqua tout cette histoire à sa mère qui l'emmena rééxpliquer tout sa aux miliciens de Bonta.
Cette histoire fût le tour du monde des douzes, tout le monde eut peur, personne ne voulait accéder à la mine de Brakmar, Sado-Invoc était félicité de tout le monde.



La mine resta fermée pour toujours, et surveillé par d'autres miliciens accompagné de leur mouths de garde.

Histoire pas très complète, je l'ai écrit sur à peine une heure de temps, je m'en excuse, elle aurait pu être plus complète si j'avais commencée hier, or, je n'ai vu que l'event tout à l'heure.
Bonne chance à tous les participants.

 


Ce message a été modifié par Gabber59 - 11 Novembre 2012 - 12:03:29.
Raison de l'édition : Image trop petite.
Abonné Araknophobe
* Inscrit depuis le 07/08/2011
posté 11 Novembre 2012 - 12:01:58 | #19
Quand aurons nous la réponse aux délibération m'sieur l'comte ?


199
Ayida (Hel Munster)
X Force
Pisteur de Porkass Pisteur de Porkass
* Inscrit depuis le 02/01/2009
posté 11 Novembre 2012 - 12:05:18 | #20
La participation de Gabber59 est prise en compte.
La réponse des délibérations sera donnée à la fin des délibérations.
Chaque participant aura une note sur le parchemin des résultats.


199
Nefariousa (Hel Munster)
Consilium Pacem
Abonné Larve
* Inscrit depuis le 03/10/2012
posté 11 Novembre 2012 - 12:08:05 | #21
Bien le bonjour à vous les gens ! Je vous souhaite une bonne lecture =) "
Tout commença un début de semaine il y a 2 mois, un groupe de 5 Iops parti en balade nocturne histoire de chercher un trésor sur l'Île de Moon.Le petit groupe débuta assez bien son voyage sur Moon, par des combats avec des NodKoko et Kokoko, bien sûr c'était de la rigolade pour eux, suite à cette nuit très chargée, ils décidèrent de s'arrêter au début de la forêt, pour y dormir cette nuit. En très peu de temps, bois coupé, feu lancé, cabanes construites, les 5 aventuriers créèrent un mini-camp.
Mais ... c'est là que tout commence !

Le lendemain, le groupe se réveilla, mais le groupe n'était plus au complet ... 1 des leur avait disparu !Ils partirent dans la forêt à sa recherche, mais le temps était de plus en plus sombre, brouillard, orages ...Ils marchèrent, marchèrent, puis l'un des 4 s'arrêta pour faire une pause pipi, pendant qu'il fit ses besoins, il vu une espèce de cavité cachée derrière un buisson. Il appela ses camarades, ils le rejoignirent aussi vite, épeurés devant cette cavité. Celui qui l'avait découvert voulait absolument savoir ce qu'il s'y cachait ( son camarade, ou peut-être bien un trésor ! )Forcément curieux, le Iop n'attendit pas l'avis de ses amis, et se jetta dans la cavité, glissa comme dans un tobogan, et là ses 3 confrères entendirent un cri absolument horrible ... L'un des 3 descendit alors en rappel dans cette fameuse cavité. Mais là, c'était déjà trop tard ...
On entendit un 2eme hurlement, le iop appela alors ses 2 amis restés en haut, les 2 rejoignirent le Iop déjà descendu et là ... Malheur ! Le premier Iop descendu était embroché sur les 2 javelots d'une statut Kanniboul ... ( et pas de trésor bien sûr ! )
N'ayant rien à faire de plus ici, ils repartirent immédiatement à la recherche du tout premier disparu. Ils marchèrent, marchèrent encore et encore, puis l'un d'entre eux marcha sur une corde bien cachée par l'effet de l'obscurité. Le temps que ses 2 amis se retournèrent, il était hélas déjà pendu à un arbre ...
Ils le détachèrent, car pour eux, un Iop pendu est synonyme de malédiction ! Les 2 derniers repartirent très très vite en courant, ne cherchant plus le trésor, ou à sauver leur tout premier ami disparu, mais bel et bien pour se sauver !
Mais c'est là que les 2 trébuchèrent, malheureusement pour eux, un groupe de Gloutovores passa par là, et les goba.
Finalement, le tout premier disparu avait seulement choisi de rentrer effrayé par les bruits dans la forêt pendant la nuit."








Merci à vous pour la lecture.
FuntCase.


199
Ayida (Hel Munster)
X Force
Pisteur de Porkass Pisteur de Porkass
* Inscrit depuis le 02/01/2009
posté 11 Novembre 2012 - 12:11:15 | #22
Participation de AreYouAlone prise en compte


Abonné Larve
* Inscrit depuis le 12/02/2011
posté 11 Novembre 2012 - 12:29:18 | #23
Je suis vraiment désolé pour le retard mais j'avais oublié qu'il fallait autant de temps pour mettre en ligne la vidéo sur youtube:s Voilà la vidéo: (je met le lien au cas ou le Spoil en dessous n'a pas marché Cliquez ici


Spoiler : (cliquez sur la zone pour l'afficher)
[url=http://www.youtube.com/watch?v=ABspGORqOV4&feature=plc
 


Ce message a été modifié par blueroxx - 11 Novembre 2012 - 12:30:41.
Ancien abonné Brûleur d'Abraknyde
* Inscrit depuis le 25/09/2011
posté 11 Novembre 2012 - 12:33:59 | #24
Hihaaaaaaaaaaaaaaaaaaa , on est presser de connaître nos notes !!!!!!
Et un grand bravo a tous les paticipants !!!!!!


Ancien abonné Araknophobe
* Inscrit depuis le 12/02/2011
posté 11 Novembre 2012 - 12:50:18 | #25
Une histoire effrayante ? Qu’est-ce donc ? Du sang, des cris d’effroi déchirant la nuit obscure ? Un monstre caché sous le lit qui guette l’instant où votre sommeil s’emparera de vous pour vous dévorer tout cru ? Un rien peut faire fuir un homme, une porte claque, le vent faisant craquer les branches, le miaulement d’un chacha noir qui, furtivement se glisse entre vos jambes. Si vous tenez tellement à ce que je vous conte une histoire qui fait peur, écoutez-moi donc… Rassemblez-vous autour de cette unique bougie et laissez ma voix vous emporter…

C’était une pendant une nuit d’Octolliard, dehors une tempête fait rage, la pluie fait déborder les rivières qui, à leur tour envahissent les terres. Le vent emporte avec violence les plus fragiles fleurs et branches et fait se coucher les plus robustes arbres. Un jeune Ecaflip est pris dans ce tumulte et tente tant bien que mal à mettre au sec son pelage. C’est une vieille maison qu’il aperçoit alors, et bien que peu rassurante, il s’y approche. Les fenêtres sont cassées, les volets presque tous arrachés par le vent, les murs rongés par les plantes grimpantes semblent cacher on ne sait quels insectes grouillants et repoussants. L’Ecaflip n’ayant pas d’autre solution pour se mettre à l’abri, se décide à y entrer.
- CRIII-CRIIIII ….
Les vieux verrous de la lourde porte d’entrée se mettent à grincher lorsqu’il la pousse.
- Crrrr…rrrrr
Le plancher craque sous ses pas de félin, pourtant légers. A l’intérieur il fait sombre, humide, sale… Un voile de poussière recouvre tous les vieux meubles qui semblent dater d’une ancienne époque oubliée, d’innombrables toiles d’araignées recouvre à leur tour la demeure. Balayant d’une main ces dernières, l’Ecaflip sent sur son poil glisser une petite créature fuyante à multiples pattes, et recule de surprise.
Alors qu’il se croyait seul, le plancher à l’étage se met à ton tour à craquer.
- Craac…craaaaac….
Des pas ? Etrange, qui pourrait habiter une telle maison ? Peut-être quelqu’un qui échappe à la tempête comme lui. Il monte les marches, esquivant les planches pourries par le temps qui pourrait le faire tomber au fond de la maison. En haut, un couloir offrant de nombreuses portes closes.
- CLAAK !
Un porte claque.
- WOUHH ~ HOUU ~~
Est-ce le vent qui s’engouffre par les vitres brisées ou un esprit qui hante ces lieux ? Dans la pénombre, l’Ecaflip croit voir une ombre passer. Un pas hésitant, il se dirige vers elle et arrive devant une porte entrouverte. Il la pousse.
- CRIII-IIII…
Le grincement des verrous fait redoubler son angoisse. Dans la pièce, il fait noir, totalement noir…. Il avance. Un pas -crraaac….- et un autre -craaaaac…-. « Il..il y a quelqu’un ?..   Comme si ses paroles avaient été le déclencheur, un énorme éclair tomba près de la maison, éclairant quelques secondes la pièce.
- AAAAAAAAHHHHH !!!!
Le cri de l’Ecaflip traverse la maison, il chute. Une puissante force le saisit par le pied, l’attire à lui… Cette chose, froide, puante… déformée. Il est paralysé, sa voix s’évanouit, son sang se glace.

Plusieurs jours plus tard, alors que ses habitants recherchaient leurs matériels pour faucher les blés, un vieux paysan trouve la vielle maison. Il fini par monter à l’étage et arriver dans cette chambre. Il fut pris de peur. Sous ses yeux gisait le corps inerte d’un Ecaflip, dont les jambes avaient été rongées. Son le visage de cette pauvre personne, était gravé une expression de terreur. Mais qu’à t’il pu bien voir ?

Je m'excuse encore auprès des jurys pour mon retard, la prochaine fois je le mettrais la veille.
 


199
Ayida (Hel Munster)
X Force
Pisteur de Porkass Pisteur de Porkass
* Inscrit depuis le 02/01/2009
posté 11 Novembre 2012 - 12:56:28 | #26
Participation de blueroxx prise en compte.

Participation de Brasiier-Zeii prise en compte.


Ce message a été modifié par X-Chronic - 11 Novembre 2012 - 12:57:37.
Abonné Larve
* Inscrit depuis le 12/02/2011
posté 11 Novembre 2012 - 13:01:44 | #27

Citation (X-Chronic @ 11 Novembre 2012 12:56) *
Participation de blueroxx prise en compte.

Participation de Brasiier-Zeii prise en compte.
Ah merci! C'est vraiment sympa de ta part 


135
Ignacio (Hel Munster)
Abonné Éleveur de Bouftou
* Inscrit depuis le 05/02/2011
posté 11 Novembre 2012 - 13:06:44 | #28
Blueroxx si je me trompe pas la musique de ta video est la musique de Saw ?


Abonné Larve
* Inscrit depuis le 12/02/2011
posté 11 Novembre 2012 - 13:18:25 | #29

Citation (JHFDS @ 11 Novembre 2012 13:06) *
Blueroxx si je me trompe pas la musique de ta video est la musique de Saw ?
Tout à fait oui


199
Damballa (Hel Munster)
X Force
Rotisseur de Serpiplume Rotisseur de Serpiplume
* * Inscrit depuis le 26/08/2008
posté 11 Novembre 2012 - 14:13:20 | #30
Deux exæquos, votre talent n'en départage pas deux à nos yeux.
Le titre officieux sera Vicomte pour les deux gagnants.
Notre mauvais Duc accepte de céder une seconde dragodinde en armure pour que les deux gagnants assument ensemble au mieux leur nouvelle fonction.
Le débat sur les gagnants étant finit nous entamons ceux sur les meilleurs conteurs suivants ,pour vos lots de consolation.
Nous donnerons comme promis à 16heures les résultats ainsi que le lieu de rendez-vous pour les lots.


Abonné Araknophobe
* Inscrit depuis le 07/08/2011
posté 11 Novembre 2012 - 16:00:23 | #31
j'ai un petit probleme , je ne suis plus abonné et n'est pas les moyen de me réabonner pour le moment , pourrais-je connaitre ma note ainsi que mon cadeau , et si possible les autres note ( si vous le pouvez ) .

Merci , cordialement Le-xelot!


199
Ayida (Hel Munster)
X Force
Pisteur de Porkass Pisteur de Porkass
* Inscrit depuis le 02/01/2009
posté 11 Novembre 2012 - 16:04:16 | #32
Résultats de l'évènement:

Bravo à Toxic-star et Textomax qui ont obtenu avec un résultat exæquo le titre officieux de Vicomte!
Merci à tous de votre participation, et n'oubliez pas de jeter régulièrement un œil sur le forum et de mettre la communauté au courant de ce qui s'y passe!

Nous sommes disponibles pour la remise des prix sur Astrub, rendez-vous en [6,-18].
Ceux qui ne viendront pas devront nous recontacter pour la remise de leurs cadeaux.

Légende des gains:

Cible Verte: Dragodinde en Armure, Cadeaux de valeur légendaire.
Cible Violette: Cadeau de grande valeur.
Cible Bleue: Cadeau de moyenne valeur
Cible Rouge Cadeau de petite valeur

Merci aux joueurs suivants de nous contacter pour obtenir leurs cadeaux:
  • AreYouAlone
  • CydJollyRogger
  • Textomax



Ce message a été modifié par X-Chronic - 11 Novembre 2012 - 17:19:20.
199
Damballa (Hel Munster)
X Force
Rotisseur de Serpiplume Rotisseur de Serpiplume
* * Inscrit depuis le 26/08/2008
posté 11 Novembre 2012 - 17:35:29 | #33
Un grand merci à vous d'avoir participé, j'espère que vous allez en faire hurler plus d'un avec vos cadeaux!
Nous en mettrons plus aux prochains évents, là les cadeaux ont étés distribués par palier de bonne notes aux dix meilleurs.
Un lot de potion et autres cochonneries et une prime de participation vous a été remise, avec des petits bonus en fonction du palier, faisant que les deux Vicomtes ont eu une pile de cadeaux en plus de leurs montures.
Cet évent est fait dans le cadre d'une semaine festive (oui une presque-semaine d'évents) où chacun à donné de sa personne (Un grand merci aux Kipages, Matéria Prima et à Zeii pour son travail)
C'est le premier évent de notre guilde, nous voulions marquer le coup avec des lots alléchants.(Dans la face les absent(e)s!)
Nous recommencerons, plus nombreux, plus riches et plus fous. A bientôt.(Et vous le regretterez)


188
Shinjo (Hel Munster)
X Force
Etouffeur de Koulosse Etouffeur de Koulosse
* * * * Inscrit depuis le 01/05/2008
posté 11 Novembre 2012 - 17:52:28 | #34
Bravo à tous, que ce soit le jury ou les candidats
J'attend avec impatience les prochains évents, je me suis beaucoup amusé dans l'écriture de cette histoire :p


131
Elizabeth (Hel Munster)
Materia Prima
Abonné Chevaucheur de Mufafah
* * Inscrit depuis le 16/01/2012
posté 11 Novembre 2012 - 19:09:25 | #35
Félicitations à tous les participants et merci à toute la guilde X Force, qui en fait rêver plus d'un depuis des années !
Vous faites de l'excellent travail, au plaisir de participer à vos prochains events.
Elizabeth Azuny
 


Ancien abonné Raseur de Boufcoul
* * Inscrit depuis le 04/12/2011
posté 11 Novembre 2012 - 20:55:54 | #36
Bien joué à tous ( Surtout à mon koupin Shinjo ) !


173
Willos (Hel Munster)
Dreamlanders
Ancien abonné Planteur de Scarafeuille
* Inscrit depuis le 17/09/2008
posté 11 Novembre 2012 - 23:09:56 | #37
Bien conté à vous aussi !

J'ai même pas fini dernier, et en plus je suis le seul dont la critique négative était une question, tellement il n'y avait que du positif à dire sur mon histoire MOUAHAHAHAHAH !

Si vous refaites un truc dans le genre, j'essayerai de revenir. Si j'avais su que la remise des prix était en zone non abo, je me serais arrangé pour au moins avoir un lot de consolation. Quel noob je fais XD.


76
Tchuss-Baby (Hel Munster)
Ancien abonné Châtreur de Tanukouï San
* * * Inscrit depuis le 01/04/2012
posté 12 Novembre 2012 - 18:58:41 | #38
J'ai tout juste adoré l'originalité des descriptions des + et des - x) Sinon, bien joué aux gagnants ! d: